Quelle scie utiliser pour quel bricolage ?

L’amateur qui veut acquérir une scie ne sait souvent pas quel type de scie choisir. Bien entendu, aucun modèle n’est universel et approprié à tous les travaux. L’idéal est de disposer de tout, mais le plus souvent il faudra faire des compromis et s’équiper progressivement. Nous reprenons ci-après les différentes catégories de scies avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Scies sauteuses portatives

Prévue pour les découpes courbes, elle peut aussi réaliser des coupes rectilignes mais avec une précision et un rendement nettement inférieurs à une scie circulaire.
C’est aussi l’outil idéal pour la découpe d’ouvertures.
On lui reproche souvent à juste titre, son manque de précision et son faible rendement. C’est vrai sauf pour les modèles FESTOOL présentés dans notre boutique qui sont de très loin les meilleures scies sauteuses du marché grâce à leur système de guidage de lame breveté.

C’est un outil de base, très employé dans les ateliers bois. L’éventail de lames disponibles permet de faire aussi bien du débit rapide que des usinages beaucoup plus fins. En choisissant une scie à ruban de bonnes capacités, on accède à coup sure à une machine très polyvalente !
Le débit de bois brut est propre et rapide : la faible épaisseur de lame et la possibilité de faire des coupes courbes limitent au maximum les pertes de bois.
Les lames fines permettent de faire des travaux précis comme des tenons ou du chantournage (lorsqu’on la maîtrise bien, un simple coup de râpe suffit pour finir proprement une pièce au cintre complexe).

Les scies circulaires ne permettent d’effectuer que des coupes rectilignes et se divisent en plusieurs catégories : les scies portatives à capot basculant, portatives plongeantes, scies stationnaires sur table et les scies radiales. Le modèle COMPA (voir boutique) combine les avantages d’une scie radiale et d’une scie sur table.

LA SCIE PORTATIVE A CAPOT BASCULANT :

  • C’est le modèle le plus courant, un capot basculant protégeant la lame. Cette scie portative permet le débit de panneaux comme le contreplaqué et de pièces de bois massifs « à la volée » en suivant un trait.
  • Équipée du guide parallèle, elle permet le débit guidé de pièces étroites jusqu’à 20 cm de largeur maximum. Un guide parallèle supérieur à 20 cm étant d’une utilisation hasardeuse.
  • Ces scies portatives économiques sont d’une précision correcte et permettent tous les travaux courants.

LA SCIE PORTATIVE PLONGEANTE AVEC RAIL DE GUIDAGE :

  • C’est la Rolls-Royce des scies portatives. Facilité et sécurité d’utilisation, ainsi qu’une extrême précision font que vous vous demanderez comment vous avez pu utiliser avant un autre type de scie portative.
  • Idéale pour les débits de panneaux ou de pièces en bois massifs. Elle est moins à l’aise en long sur les pièces plus étroites que le rail de guidage.
  • Un grand nombre d’accessoires et une table de sciage permettent de se sortir des situations les plus diverses.
    Notez que FESTOOL est l’inventeur de la scie plongeante et que ses machines sont protégées par des brevets qui les mettent loin devant tous les modèles concurrents.

Scie circulaire plongeante

Sur une scie circulaire « classique », la lame sort en permanence sous la semelle alors que sur une scie circulaire plongeante, grâce à un système ingénieux, elle s’y rétracte. Elle est ainsi protégée dans un capot dissimulé au sein de votre machine. Elle n’est donc pas visible lorsque votre scie est éteinte. Elle ne sort que sous l’action du bricoleur qui, en actionnant un petit levier, va la faire descendre et pénétrer progressivement dans votre pièce en bois. C’est cette action « plongeante » qui donne son nom à cette scie circulaire.

Quels avantages par rapport à une scie circulaire basique ?

Vous l’aurez compris, une scie circulaire plongeante est plus sécurisée qu’une scie circulaire « classique ». Une lame fermée est en effet plus sûre et vous permettra d’extraire plus facilement les poussières. Il y a ainsi moins de risques d’accident et vous êtes protégé des poussières et des fragments de bois volants.

Autre avantage, vous pouvez commencer à couper une pièce en bois où vous le souhaitez : au milieu d’un plan de travail, par exemple. Ces découpes en plein panneau ne sont pas possible sur une scie circulaire où vous devez commencer par un bord. Une scie plongeante est ainsi particulièrement pratique pour l’encastrement d’un évier ou d’une plaque de cuisson.

Vos découpes seront parfaitement droites et propres grâce à un rail de guidage ou une règle-guide équipée de patins antidérapants. Elle est plus précise qu’une scie circulaire qui est plus adaptée pour découper grossièrement des gros morceaux de bois.

Une scie sur table est souvent réservée aux professionnels qui ont des besoins conséquents et une scie circulaire plongeante est idéale pour le travail du bois et d’autres matériaux comme les plaques de plâtre.

LA SCIE SUR TABLE STATIONNAIRE :

  • Elle peut être indépendante, faire partie d’une machine à bois combinée ou être associé à une scie radiale comme dans le modèle COMPA.
  • La scie stationnaire est idéale pour les débits de baguettes au guide parallèle ou pour la coupe en largeur de panneaux. Cette largeur étant limitée par la capacité de la table et de son guide.
  • Les coupes transversales et les coupes d’onglet sont possibles si la machine est équipée d’un chariot coulissant mais n’en attendez pas une très grande précision.
    Faites un simple calcul : une erreur d’un demi-degré sur le chariot, entraîne en défaut d’équerrage de 9 mm sur un panneau d’un mètre !
    Vous serez incomparablement plus précis avec une scie plongeante guidée sur rail.

Scie circulaire sur table

Une scie circulaire est un outil puissant et maniable destiné à réaliser des découpes droites dans des matériaux à base de bois. Une scie sur table n’est ni plus ni moins qu’une scie circulaire stationnaire puisqu’elle est installée sous une table.

Elle est dotée d’un moteur électrique fixé sous une table en tôle, en fonte d’acier ou en aluminium. En règle générale, la surface de travail disponible sur votre table n’excède pas les 80×70 cm pour 1 mètre de hauteur. Si cela ne vous suffit pas, il existe des rallonges de table, à fixer sur les champs des plateaux, qui augmenteront votre surface de travail et donc, votre confort d’utilisation.

De cette surface de travail dépasse une lame circulaire, entraînée par le moteur. Cette lame est réglable en hauteur (selon l’épaisseur du type de matériau à découper) et inclinable : pratique et plus facile pour vos coupes droites ou en biais ! En règle générale, elle mesure entre 190 et 315 mm environ. Contrairement à une scie circulaire « classique », ce n’est pas votre outil qui se déplace vers l’élément à découper mais la pièce que vous souhaitez sectionner qui doit être poussée vers la lame.

Ce modèle de scie circulaire vous permet de réaliser des travaux de sciage importants et précis. C’est un outil électroportatif qui convient aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. Il permet d’effectuer des coupes précises dans des pièces de bois voire des matériaux tendres – en fonction du type de lame – de différentes tailles et sous plusieurs angles. Vous pourrez l’utiliser pour déligner, tronçonner des panneaux de bois ou encore couper du parquet !

Comment choisir votre scie circulaire sur table ?

Vous devez choisir votre outil en fonction de sa puissance, de sa hauteur de coupe, de sa surface de travail et du type de matériau à découper, .

La puissance d’un moteur varie entre 1 000 et 3 800 watts. Plus elle est élevée, plus votre moteur sera endurant. Au-delà de 2 000 w, vous pouvez réaliser des couper franches et nettes dans des bois durs. Attention, plus votre moteur est puissant, plus votre scie aura de grandes chances d’être lourde. Le poids varie également en fonction de la taille et du matériau de la structure de votre table.

Si vous comptez n’avoir qu’un usage occasionnel de votre scie – poser du parquet dans votre salon, par exemple – orientez-vous vers une scie sur table d’entrée de gamme, cela suffira amplement ! En revanche, pour un usage plus soutenu – déligner des panneaux ou réaliser des coupes transversales – choisissez un modèle plus puissant !

LA SCIE PENDULAIRE COMBINEE :

Parfaite pour l’amateur, elle est très appréciée du pro pour sa polyvalence sur chantier, c’est d’ailleurs une scie développée au départ pour un usage professionnel. Elle combine un mode pendulaire à une scie sur table, le passage de l’un à l’autre se fait instantanément.

  • En mode pendulaire elle est parfaite pour le tronçonnage, la mise à longueur ainsi que les coupes d’onglets précises à n’importe quel angle. La scie pendulaire fonctionne par basculement, la pièce de bois restant fixe. La lame s’incline pour la réalisation de coupes d’onglets combinées (pour la coupe de corniches par exemple).
  • En mode scie sur table elle autorise le délignage et la mise à format de petits panneaux grâce à son guide parallèle.

LA SCIE RADIALE :

La scie radiale reprend le principe de la scie pendulaire (tête qui bascule vers la pièce de bois) en y combinant en plus un mouvement radial : le système est monté sur coulisse et la tête se déplace vers l’opérateur. L’avantage ? Une largeur de coupe accrue. La scie radiale vient à bout des cas où la capacité d’une scie pendulaire ne suffit pas toujours : coupe de parquet, plinthes, solivages, etc.
Les coupes d’onglet et à angles combinés (corniches) sont également possibles. Un type de scie apprécié à l’atelier ou sur chantier.

LA SCIE RADIALE INVERSEE :

Elle combine les avantages d’une scie sur table sur laquelle on peut déligner en laissant la scie fixe et d’une scie radiale. En mode radial, la scie coulisse sous la table pour effectuer des coupes à longueurs et coupes d’onglet précises. Ce principe est utilisé sur la scie FESTOOL CS70 et sur le système BASIS (voir boutique).

C’est l’alternative parfaite dans les situations où les scies circulaires et autre scies sauteuses sont inutilisables. Parfaitement à l’aise pour tous les travaux de démolition, rénovation ou de construction, pratique pour l’élagage ou la coupe de bois mort, rien ne leur résiste !
La grande variété de lames disponibles sur le marché (emmanchement standard) permet de découper aussi bien du bois, que de l’acier, du cuivre ou du PVC…

On pourrait presque aussi l’appeler « scie sauteuse sur table » car le principe de fonctionnement est le même : la lame est munie d’un mouvement de translation verticale. Ici par contre les lames utilisées peuvent être très fines et ainsi permettre des découpes très précises et aux courbes très serrées, elle permet ainsi des travaux très fins, très élaborés, très audacieux… C’est la scie du marqueteur, elle peut aussi couper de fortes épaisseurs pour la réalisation de jouets, de puzzles, etc.