Permis de construire : pour une véranda de 20m2 ou plus

Permis de construire : en fonction des m2 de la véranda

Première étape : rendez-vous dans votre mairie pour savoir si vous pouvez réaliser une extension de votre maison et de quelle surface maximum vous avez le droit. Consultez le Plan d’occupation des sols (POS) et le Coefficient d’occupation des sols (COS).
Si votre véranda ne dépasse pas 20m2 : une déclaration de travaux à déposer dans votre mairie suffit et le délai de réponse est environ d’un mois. Certaines mairies exigent tout de même un permis de construire pour les vérandas de moins de 20m2 : renseignez-vous au préalable.
Si votre véranda mesure 20m2 ou plus : une demande de permis de construire est obligatoire auprès de votre mairie ou de la Direction départementale de l’équipement (DDE). Les délais sont ici plus longs : jusqu’à 3 mois.
Si la surface de votre maison + la surface de votre véranda excèdent 170m2 : vous devez faire appel à un architecte pour le permis de construire.
Si votre maison est sur un site protégé ou classé : des contraintes peuvent vous être imposées par la ville ou les Architectes des bâtiments de France (ABF). Votre véranda devra être construite en acier ; si vous êtes en montagne, certains bois sont également recommandés.

Permis de construire – nos conseils

Si vous êtes propriétaire d’un logement en copropriété : informez-vous sur les différents règlements existants qui imposent parfois des contraintes de construction, ou qui interdisent les vérandas.
Pensez également à informer votre assurance de votre souhait de construction de véranda : elle devra être couverte par votre assurance, et votre prime augmentera.
Une fois votre véranda terminée, informez-en votre centre d’impôts pour le calcul de votre prochaine taxe d’habitation.